L’Afrique et le racisme anti-blanc

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin

Lorsque l’on dit que le racisme anti-blanc n’existe pas nombreux sont ceux qui s’offusqueront en insistant sur le fait qu’il existerait en Afrique.

Toute personne ayant déjà mis un pied sur le continent Africain pourra témoigner et dire que les blancs en Afrique ne se mélangent que très peu (certains se montrent même méprisants envers les Africains). Ils restent entre expatriés et bénéficient de leurs privilèges blancs car, en Afrique aussi, l’homme blanc demeure dominant même lorsqu’il est minoritaire.
Certains parleront des violences faites aux blancs en Afrique du Sud, en omettant de dire qu’il y a plus de violence sur les femmes noires dans ce pays-là ! On ne donne de la visibilité qu’aux blancs à qui on a confisqué un terrain hérité de la colonisation. Peut on réellement se rebeller pour un bien mal acquis?

Remarquez aussi que lorsque les hommes blancs souffrent, c’est tout le monde (noirs compris) qui s’ameute et se scandalise, mais lorsque ce sont les noirs qui subissent des génocides, des massacres ou des problèmes sanitaires, nous sommes seuls à conjurer notre sort.

Avez-vous vu en combien de temps des sommes astronomiques ont été récoltées dans le monde entier pour Notre Dame et pour l’Australie? En moins d’une semaine à chaque fois. Mais combien d’euros pour la Guadeloupe? Le Mali?Haiti? La R.D.C? Le Tchad? Le Niger? Le Cameroun? Et d’autres pays ? Il faudrait que les blancs arrêtent cette obsession perverse sur leur supposée oppression. Le racisme est une structure qui empêche aux minorités d’accéder à des statuts privilégiés, des femmes blanches se trouvent à la tête de pays Africains de quoi parle-t-on?

par Ntumba Matunga

Leave a Replay

Ecrivez-nous