Mort d’une femme enceinte dans sa chambre d’hôpital

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin

Le Samedi 11 janvier 2020, Lordia Bite-Seholo enceinte de 7 mois, a été retrouvée morte dans sa chambre d’hôpital en Seine-et-Marne.

On apprend dans le Parisien que les résultats de l’autopsie auraient révélé que Madame Bite-Seholo, déjà mère d’un enfant, serait morte suite à une éclampsie, une affection grave survenant en fin de grossesse. Une enquête judiciaire a été ouverte pour définir les circonstances du décès inattendu de Lordia.

On rappelle que le 14 décembre 2019, France24 avait levé le tabou en parlant du taux de mortalité maternelle plus élevé chez les femmes Noires que chez les autres aux Etats-Unis. Des décès qui s’expliquent par un manque d’implication de la part des médecins qui se basent sur des préjugés racistes pour déterminer si les douleurs des femmes Noires doivent être prises au sérieux… On a récemment découvert grâce au hashtag #BalanceTonMedecin qu’en France aussi, certains médecins ne ressentaient aucune honte à affirmer qu’ils faisaient usage de ce genre de pratiques discriminatoires. Alors après tout ceci on se demande si Lordia Bite-Seholo a eu droit à des soins convenables et adaptés ! Ses souffrances ont-t-elles inquiété les médecins? A-t-elle eu toute l’attention qu’un patient mérite d’avoir? Questions qui, on l’espère, seront élucidées après l’enquête.

par Ntumba Matunga

Leave a Replay

Ecrivez-nous