Un fils, ma descendance assurée?

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

On entend souvent dire que les filles sont plus matures que les garçons et j’ai beaucoup de mal avec cela parce qu’on cherche à nous faire croire que notre maturité est innée alors qu’elle nous est imposée. Petite, on te lève tôt dans la matinée pour faire ton devoir de ménagère en herbe, on t’apprend à tenir une maison mais, par dessus tout, à élever des enfants. Il suffit que la fille soit l’aînée d’une fratrie ou la seconde après un grand frère pour qu’elle soit constamment blâmée dès lors que les plus jeunes font des erreurs, on lui rappelle que c’est elle l’aînée allias la mama de la maison quand maman n’est pas là. Vous me direz que les garçons aussi, quand ils sont premier de la liste, doivent avoir un œil sur ce que font les petits. La différence est là justement ! Au grand frère on lui demande de surveiller ses frères et sœurs (parfois on lui apprend à faire des pâtes en bonus) tandis que la grande sœur doit élever ses cadets. De plus, lorsque le corps d’une fille commence à se développer, ses tantes viendront lui chanter dans les oreilles qu’elle doit arrêter de jouer avec ses cousins (leurs fils) car ceux-ci pourraient volontairement lui mettre la main au sein. Si ce n’est pas élever des violeur, je n’ai aucune idée de ce que c’est.

Les petits garçons ne sont jamais que très rarement confrontés au refus, l’erreur de certaines mères est aussi que l’amour qu’elles donnent à leur fils n’est pas un amour mère-enfant mais un amour qu’une femme donne à un homme adulte. Et ce sont ce genre de fils-là qui sont très dangereux pour la société, « maman laissait tout faire, maman me disait que j’étais le plus beau, le plus fort, que toutes les filles seraient à mes pieds, maman disait que j’avais toujours raison ».

On dit souvent que les enfants sont trop jeunes pour comprendre mais j’affirme que les enfants sont des êtres intelligents qui savent ce qu’ils font, pourquoi ils le font et quelle conclusion tirer d’une réprimande. Il n’y a rien de plus malsain que de dire à un petit garçon qu’il pourra avoir toutes les filles qu’il désire, ce genre de choses est ensuite pris au pieds de la lettre et appliqué quelques années plus tard et c’est ainsi qu’on crée des violeurs ! Laissez son adolescent de 14-15 ans sortir tard dans la nuit ? Pour faire quoi ? Allez en boîte avec une fausse carte d’identité et mettre la main aux fesses à la première sur son chemin? Pour qu’en plus ce dernier justifie son acte en disant « Mais elle aime ça hein » ?

Apprenez à ces morveux le consentement, apprenez-leur qu’ils n’ont aucun droit sur le corps d’autrui, apprenez-leur à passer leur chemin sans faire des bruits bestiaux quand ils voient une femme devant eux. Non seulement tout cela crée de mauvais hommes, des mauvais partenaires, mais cela crée aussi de mauvais pères. Des pères abusifs ou démissionnaires, y en a pour tous les goûts. Et C’est ainsi qu’on ne sort jamais de ce cercle vicieux parce que le fils du père abusif ou démissionnaire reproduira exactement tout ce qu’il prétendait détester chez son père.

par Ntumba Matunga

Tétons Marrons s’engage à être la première plateforme vers laquelle les femmes noires se tournent pour trouver une source d’informations qui est  à l’image de leur existence.

Recent Posts

Follow Us

Weekly Tutorial