Les femmes Noires n’aiment pas leurs cheveux?

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Les perruques, les tissages, les lissages… Comment se fait-il que ces coiffures fassent autant jaser? Dans plusieurs de mes postes précédents, j’ai expliqué que la captivité de nos ancêtres avait perceptiblement bouleversé leurs cultures et leurs mœurs. Les blancs avaient alors imposé un nouveau mode de vie occidental avec ses traditions et ses standards de beauté. Par leur créativité, les femmes noires ont réussi à s’adapter à ces nouveaux standards tout en faisant ressortir quelque chose d’authentique. De nouvelles techniques de coiffures sont apparues, des manières on ne peut plus folles pour lisser, défriser, ou boucler le cheveux, étaient répétées religieusement par la quasi totalité de la communauté.

Le cheveux a une valeur spirituelle dans beaucoup de cultures (autres qu’Africaines) et à ce jour, je pense encore que les blancs y attachent aussi une certaine importance qui va plus loin que le côté esthétique. Et je pense que c’est ce qui justifie toutes ces approches offensantes qui peinent à se dissoudre. En dépit de tout cela, les femmes noirs ont réussi à utiliser la coiffure comme moyen d’expression, se faire coiffer à une fréquence régulière est un rituel qui se transmet de générations en générations chez les noir-e-s (les hommes sont tout aussi concernés).

Présentement, nous pouvons constater que la société n’a pas énormément évolué et que par conséquent le cheveux crépu est toujours banni et considéré comme non professionnel. Sachant ceci, je ne saisis pas comment certaines personnes en arrivent à faire des remarques désobligeantes sur le fait que nous portions des cheveux qui ne sont pas les nôtres pour nous fondre dans la masse et pour avoir moins de chance d’être confrontée au rejet. On ne peut pas reprocher à quelqu’un de vouloir mettre toutes les chances de son côté. Porter fièrement ses cheveux crépus, ses locs ou ses tresses peut s’avérer handicapant à plusieurs point de vue !

20200119_105326.jpg

 

Est-ce que les noires portent des perruques pour ressembler aux femmes blanches? Non. Premièrement les femmes noires réussissent à créer des looks et à se réinventer sans pour autant mimer les autres. Ensuite les blancs ne sont pas les seules à avoir les cheveux lisses, les noirs sont les seules à avoir les cheveux crépus. Le reste de la terre a les cheveux lisses, bouclés ou ondulés donc pourquoi ça serait forcément les blancs qu’on voudrait imiter?  Dans ce genre de débats, souvent on se demandent si certaines femmes noires sont complexées ou si elles sont créatives… Soyons honnêtes, pour pas mal de femmes, la réponse est, les deux ! Je sais que le mot complexe fait mal à énormément de personnes, et aucune d’entre nous ne veut accepter cela mais c’est une réalité qu’on ne peut démentir. Ce complexe-là vous ne l’avez pas créé vous même, ce n’est pas de votre faute, encore une fois c’est le fruit de toute une institution négrophobe. Les standards de beauté occidentaux ont été tellement bien assimilés par les noirs qu’on en vient à dire que si tu n’as pas tes baby hair couchés ça ne fait pas PROPRE (??), si tu sors avec ton afro ça veut dire que tu es pauvre ou que tu n’as pas d’argent pour te coiffer.

 

Je suis allée à New-york, pour la première fois, au mois de février et là-bas j’ai remarqué que la quasi totalité des femmes noires étaient tressées ou portaient leur cheveux naturels/défrisés. Je m’attendais à trouver des wigs de toutes les couleurs comme sur instagram et à ma grande surprise c’était pas le cas. J’ai alors posé la question si il y avait une mode ou si c’était habituel et on m’a répondu que dans la ville de New York, le prix des mèches est loin d’être abordable, et la pose de ces mèches est encore plus coûteuse si, bien réalisée… Donc en gros les Afro-Américaines de New-York se font tresser tout le temps mais dès que leur statut social évolue, alors là elle se jettent sur les wig/weave et tout ce qui va avec, car nombreuses sont celles qui considèrent les tresses comme étant « ghetto » ! Tout ça pour dire que ce complexe touche les noirs du monde entier mais le pire c’est que beaucoup d’hommes noirs s’amusent à moquer la texture crépue des cheveux de femmes noires alors qu’ils ont exactement la même chose qui leur pousse sur le crâne et c’est quelque chose qui est totalement incompréhensible ! Selon la texture de tes cheveux, on va directement assumer que tes cheveux sont difficiles à coiffer, ou qu’ils sont durs et indémêlables. De bouche à oreilles, le mythe se perpétue et c’est ainsi que l’on devient défaitiste avec nos cheveux avant même d’avoir essayer tellement on nous à fait croire que c’était un fardeau, un dur labeur interminable. On se cache derrière des excuses qui disent dans toutes les langues qu’on porte des perruques pour protéger ou faire pousser nos cheveux. La coiffure protectrice c’est vrai pour beaucoup, mais pour d’autres ce n’est pas ce qui en ressort. Des années et des années que vos cheveux sont cassants, vous protégez quoi au juste? L’usage des perruques doit être superflue et non nécessaire ! Se trouver moche, moins sexy, aller jusqu’à dire que vos cheveux ne vous vont pas est assez problématique…

 

Apprenez à prendre soin de vos cheveux avec la même énergie que vous mettez pour chouchouter vos mèches, arrêtons les fausses excuses ! L’obsession pour la boucle aussi, il va falloir arrêter. Le cheveux crépu est tout aussi beau que le cheveux bouclés, les hiérarchie de texture, laissez-ça à la génération de nos parents. Vous savez je regarde  souvent le YouTube noir FR et j’ai remarqué que quand des youtubeuses en « pépé » h24 montrent leurs vrais cheveux, on voit qu’elles sont gênées, ça touche ses cheveux dans tous les sens, toutes les deux secondes avec des « bon là ils sont pas bien » ou « ils sont super court mais… », des phrases qui montrent qu’elles n’ont pas la même assurance avec leur cheveux naturels !

 

Les copines, il faut qu’on fasse un travail sur nous, parce qu’après quand Khloe Kardashian porte un afro blond, tout le monde est là pour rouspéter mais au final pourquoi s’indigner si vous-même vous ne considérez pas votre texture comme étant jolie sur vous? 

Amour sur vous les marrons ❤

par Ntumba Matunga

Tétons Marrons s’engage à être la première plateforme vers laquelle les femmes noires se tournent pour trouver une source d’informations qui est  à l’image de leur existence.

Recent Posts

Follow Us

Weekly Tutorial