Les hommes qui connaissent le féminisme

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin

Le mansplaining est cette facilité à contredire les discours féministes des femmes, et à marquer la supposée supériorité intellectuelle des hommes. Un paternalisme qui accuse un manque d’objectivité de la part des féministes, une incapacité à saisir l’humour d’une blague, et une sensibilité mal placée que les femmes n’arriveraient pas à contenir. Ces hommes que l’on peut appeler « mansplaineur », s’empressent de décrédibiliser les femmes dans leur combat contre le sexisme, chose qui renforce d’autant plus l’oppression sur les dominées.

Nous ne pouvons nier le fait que le mansplaining n’est pas forcément une chose que l’on pourrait déterminée comme étant anti-féministe, certains hommes se sentent alliés de la cause féministes et sont remplis de bonnes intentions, contrairement à d’autres, ils ne s’opposent pas à la lutte féministe, ils écoutent et comprennent parfaitement les enjeux. Leur seul défaut? L’appropriation de discours !

Oui, des hommes qui se pensent bienveillants s’accaparent les discours de femmes et se voient glorifiés pour cela. Ils sont applaudis par d’autres hommes et par des femmes également,des femmes qui, à cause de ces mots « réconfortants », tombent souvent dans la fascination et l’admiration. Des phrases telles que « Trop bien et en plus c’est un homme qui le dit!!! » accompagnées des réjouissances exagérées, sont des choses qui perpétuent la recherche de validation masculine. Nous n’avons pas besoin qu’un homme appuie nos propos pour savoir qu’ils sont vrais ! Un homme qui veut vraiment aider la cause, ira d’abord informer ses semblables de genre (les autres hommes) et ne dictera pas aux femmes ce qu’elles peuvent accepter ou non au nom du féminisme.

Chers alliés hommes, sachez que si vous désirez déconstruire les foules, vous pouvez toujours les rediriger vers des femmes qui expérimentent le sexisme au quotidien et qui seraient donc mieux qualifiées que n’importe qui pour aborder le sujet. Être allié, c’est apprendre à ne pas parler à la place des concerné-e-s. En vous exprimant sans donner vos références féministes, vous invisibilisez les femmes et vous renforcez la suprématie masculine !

Amour sur vous mes Marrons

ntumbamatunga
par Ntumba Matunga

Leave a Replay

Ecrivez-nous