Black history month: Marielle Franco, une femme Noire engagée

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

En ce mois de février que l’on consacre à l’histoire des peuples Noirs et dans le but de faire découvrir ce qui reste défavorablement méconnu, je trouvais qu’il était important de rendre hommage à la militante Afro-féministe Marielle Franco que l’on a sauvagement assassinée le 14 mars 2018.

Marielle Franco, née le 27 juillet 1979 dans la favela de Maré à Rio de Janeiro, était une femme de convictions qui s’était donnée la mission de tout mettre en oeuvre pour que la paix puisse demeurer à nouveau au Brésil.

A l’âge de 17 ans, elle donna naissance à une petite fille qu’elle nommera Luyara. Après quoi elle prit conscience que beaucoup de jeune filles Noires se retrouvaient, comme elle, avec le statut de fille-mère et devenaient plus vulnérables de part une forte exposition à la violence dans les favela de Rio. Lorsqu’une de ces amies mourut à la suite d’une balle perdue, Marielle Franco décida qu’il n’était plus question de laisser ces événements sous silence et que désormais tout devra être mis en oeuvre pour que les viols et les meurtres ne soient plus choses communes.

Après avoir obtenu son diplôme en sociologie et son master en gestion publique, fraîchement sortie de l’université pontificale Catholique de Rio de Janeiro, Marielle Franco devint, à 27 ans, l’assistante parlementaire du député Marcelo Freixo. Elle eu ensuite le poste de coordinatrice de commission responsable des droits humains et de la citoyenneté à la chambre des députés.

mariellefr

Marielle Franco par sa détermination à mettre fin aux violences policières, aux conflits armés, aux viols, au racisme et à l’homophobie, obtint le soutien de la population et c’est donc avec 46 502 voix qu’elle fut élue conseillère municipale à l’âge de 37 ans. Une élection qui se voulait inhabituelle, puisque jamais le Brésil n’avait connu de femme Noire élue mariée à une autre femme.

Le 14 mars 2018, Marielle Franco donnait une conférence dont le but était de promouvoir les femmes Noires et de mettre en lumière les maux qu’elles rencontraient à cause de la negrophobie systémique. La militante avait sonné la fin de cette conférence, en concluant avec une phrase de l’écrivaine Noire, féministe et lesbienne, Audre Lorde.

« Je ne suis pas libre lorsqu’une autre femme est prisonnière, même si ses chaînes sont différentes des miennes ! »

audre Lorde

Quelques heures après, elle fut tuée par 5 balles, en plein centre-ville de Rio de Janeiro. Le lendemain des millions de personnes se rassemblaient dans les rues pour protester et accuser le président d’extrême droite, Jair Bolsonaro.

Marielle Franco était une grande dame, une femme qui voulait révolutionner le monde, une militante qui a porté son combat jusqu’au dernier moment… Elle a réussi a touché le cœur des Brésiliens, grâce à elle, d’autres femmes ont ouvert les yeux et n’hésiteront pas à prendre le relais pour que les femmes Noires puissent enfin vivre dans de bonnes conditions.

par Ntumba Matunga

Tétons Marrons s’engage à être la première plateforme vers laquelle les femmes noires se tournent pour trouver une source d’informations qui est  à l’image de leur existence.

Recent Posts

Follow Us

Weekly Tutorial