10 000 euros de dédommagement pour discrimination raciale

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin

Élève à la Urswick School en banlieu Londonniène, Ruby, aujourd’hui âgée de 18 ans, était victime de discrimination raciale à son école depuis ses 14 ans. Le independent UK rapporte que la jeune fille était renvoyée chez elle lorsque ses cheveux n’étaient pas attachés en chignon. Ses professeurs lui rappelaient que sa coiffure était contraire au règlement de l’établissement qui stipulait que les cheveux Afro ne devaient pas dépassés une certaine longueur pour ne pas gêner l’apprentissage des autres étudiants.

Les parents de Ruby ont tenté, à plusieurs reprises, de faire comprendre à la direction que les cheveux de leur fille étaient naturels et qu’il n’était pas normal qu’elle soit pénalisée pour cela. Leur protestation n’ayant pas été écoutée, ils n’ont eu d’autres solutions que d’attaquer l’école en justice pour discrimination raciale.

C’est grâce au soutien de la commission pour l’égalité et les droits humains (EHRC), que Ruby et sa famille ont obtenu justice et un dédommagement qui se rapproche des 10 000 euros. Une lutte de 3 ans qui a permis de faire valoir les droits des afrodescendants, mais qui a aussi obligé la Urswick School à changer leur règlement qui pouvait laisser percevoir une certaine négrophobie.

Aujourd’hui Ruby a changé d’école, elle dit sur son compte twitter personnel « Je suis contente que ce chapitre de ma vie soit enfin terminé. Je n’avais jamais imaginé ressortir de cette situation avec de l’argent, je voulais juste avoir le droit d’aller à l’école, avec mes cheveux dans leur état naturels, sans être renvoyée à la maison. Je vous remercie tous pour votre soutien ».

par Ntumba Matunga

Leave a Replay

Ecrivez-nous