Black history month: Katoucha Niane, le modèle qui voulait libérer les femmes

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin

Katoucha Niane, surnommée aussi la princesse Peule, faisait partie des premiers mannequins Noirs à marcher sous les feux des projecteurs. La princesse participa aux plus grands shows des années 80 et 90 comme ceux de Hubert de Givenchy, Christian Lacroix, Paco Rabanne, Azzedine Alaïa ou encore les shows Thierry Mugler.

Née le 23 octobre 1960 dans la ville de Conakry, Katoucha connait une enfance assez mouvementée puisque, pour fuir la dictature Guinéenne de l’époque, la famille se voit obligée de partir pour le Mali. Un pays où madame Niane ne connaîtra pas la paix, elle y sera abusée par son oncle et ensuite excisée par une de ses tantes à l’age de 9 ans. A l’âge de 12 ans elle s’envola pour Dakar où elle résidera pour une période de 5 ans. Une grossesse et un mariage précipité pour lequel elle n’était pas consentante, poussèrent le mannequin à prendre la fuite pour Paris et c’est ainsi, qu’à l’âge de 17 ans, la vie de Katoucha Niane prit une toute autre tournure.

C’est dans les années 80 que le nom de la princesse Peule se fait connaitre des plus grands. Malgré son ascension remarquable dans le milieu de la mode, Katoucha prit, en 1994, la décision de se retirer des podiums pour devenir styliste. Elle eut l’occasion de donné 3 défilés à succès et de s’épanouir dans sa nouvelle vie.

Katoucha toujours prête à nous surprendre, choisit, en 2007, une nouvelle reconversion qui la transformera en écrivaine militante. Elle publia, « Dans ma chair « , un livre où elle dévoila pour la première fois sa souffrance la plus intime, la violence de l’excision qu’elle a subi quand elle avait à peine 9 ans. Engagée à libérer la parole, elle devint l’ambassadrice de cette cause, avec son association « Katoucha pour la lutte contre l’excision ».

 Le 1er février 2008, on signale la disparition de Katoucha Niane à la police et ce n’est que le 28 février 2008 que son corps sera retrouvé dans la Seine, à Boulogne-Billancourt. L’enquête policière conclura à un accident, alors que Katoucha regagnait son domicile, une péniche amarrée sur les bords de Seine.

par Ntumba Matunga

Leave a Replay

Ecrivez-nous