Harvey Weinstein reconnu coupable, évite la prison: Tarana Burke, la fondatrice de #metoo s’exprime

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin

D’après CNN entertainment, la fondatrice du mouvement Me Too, Tarana Burke, espère que les victimes d’Harvey Weinstein trouveront la paix après cette affaire.

Tarana Burke a affirmé connaitre certaines des victimes du réalisateur et a confié à la journaliste Bianca Nobilo, ce mardi, « Je sais que pour elles le procès était une expérience très difficile… Je l’ai suivi en me disant, j’espère qu’elles trouveront le moyen de se libérer. »

Weinstein, 67 ans, a été reconnu coupable de viol au troisième degré et d’agression sexuelle au premier degré. Les accusations étaient basées sur le témoignage de Miriam Haley, une ancienne assistante de production, qui révélait avoir été contrainte à des pratiques sexuelles par Harvey Weinstein en 2006, à ceci s’ajoutait le témoignage de l’actrice Jessica Mann qui accusait le sexagénaire de l’avoir violé en 2013. 

Tarana écrivait sur le site officiel de Me Too « Aujourd’hui, le jury confirme ce que nous savons tous : Harvey Weinstein commettait des agressions sexuelles »

Harvey Weinstein était en route vers la prison de Rikers Island en attente de connaître la nature de sa condamnation – le 11 mars prochain. Mais il a été à la place transféré à l’hôpital Bellevue qui dispose d’une aile dédiée aux traitements des détenus. Donna Rotunno, l’avocate de M. Weinstein, a demandé au juge de ne pas envoyer son client vers la prison, en raison de plusieurs opérations du dos qui ont échoué et des traitements médicamenteux dont il a besoin pour éviter qu’il devienne aveugle.

Le prédateur sexuel risque jusqu’à 25 ans de prison.

par Ntumba Matunga

Leave a Replay

Ecrivez-nous