Women History Month : Beatrice Dixon sur les traces de Mary Kenner

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Mary Beatrice Davidson Kenner, née le 17 mai 1912, est la femme qui eut l’ingéniosité de créer, en 1956, des protections hygiéniques pour contrer à l’incommodation que les femmes pouvaient ressentir pendant les menstruations.

Une Ceinture qu’il fallait alors attaché autour des hanches, une ceinture qu’elle fera ajustée et dont l’entre jambes sera équipé d’une serviette en tissu résistante et absorbante pour empêcher au flux menstruel de transpercer les vêtements.

Etant très claire de peau, madame Kenner n’eut aucun mal à convaincre la société, à laquelle elle avait proposé le projet, de s’associer à elle. Au départ, iels étaient plus qu’enthousiastes de cette collaboration, mais à la découverte des racines Africaines de la conceptrice, la société s’est montrée réticente et n’a plus voulu collaborer avec Mary Kenner.

C’est la negrophobie et le racisme qui on fait en sorte que la certification de Kenner ne se fasse que 30 ans après. Ce n’est donc qu’en 1986 que cette invention put être breveté.

 

 

Entre temps Mary Kenner, inventa d’autres ustensiles sanitaires tels que le porte-papier hygiénique et le lave-dos pour lequel elle fut breveté en 1987. A cause du racisme, toutes ses inventions ne l’auront jamais rendu riche, mais Mary voulait avant tout, créer des choses utiles pour tout le monde.

Elle mourut le 13 janvier 2006 à l’hôpital Sibley Memorial, à Washington aux Etats-Unis.

C’est après avoir été touchée par une infection vaginale que Beatrice Dixon décida de se lancer dans le business des protections hygiéniques en 2014.

La gamme de produits de la marque The Honey pot se compose de lingettes, de savons corporels à base de plantes naturels, de tampons en coton avec un applicateur en bioplastique dérivé de la canne à sucre, une cup menstruelle réutilisable sur le temps, et des serviettes hygiéniques.

Malheureusement l’entrepreneuse s’est retrouvé au coeur d’une polémique depuis le 3 mars 2020. Elle est pointé du doigt par une tribune de femmes blanches qui affirme que sa campagne publicitaire est raciste.

Pour la célébration du black history month, la grande chaine de supermarchés Target a mis à l’honneur leur collaboratrice, Beatrice Dixon, dans un court-métrage qu’ils ont publié sur leur chaîne youtube. Une courte vidéo où on entend madame Dixon affirmé qu’elle souhaite le succès de cette marque pour que la prochaine fille noire qui aura l’idée d’entreprendre ait plus d’opportunités.

Mes produits sont pour toutes les femmes, mais en tant qu’entrepreneur, je devais faire un clin d’œil aux femmes noires. Ce n’était pas une publicité pour « The Honey Pot » mais une publicité pour « Target ». Cela a été filmé pendant le Black History Month pour le Women History Month. Et si ils ont choisi de publié cette séquence-là c’est qu’il y a une raison que je suis pressée d’entendre.

déclaration de Beatrice Dixon au magazine Essence

Les détracteurs de Beatrice se sont précipités pour donner une mauvaise image à la marque et font des appels au boycott. Target, n’a pas supprimé la vidéo de ses plateformes, cependant, les commentaires y ont été désactivé pour ne plus donner de visibilité au cyber-lynchage.

Nous sommes encore loin du féminisme décolonial qui dénonce les idées suprématistes de certaines femmes blanches… Si Beatrice Dixon a pris la décision de parler des femmes noires dans cette campagne publicitaire, c’est tout simplement pour insister sur les difficultés que les femmes noires rencontrent lorsqu’elles souhaitent entreprendre. Des portes se ferment à cause de la negrophobie, les femmes noires investissent beaucoup plus de leur personne lorsqu’il s’agit de fonder un empire rentable sur plusieurs années. Beatrice Dixon l’a dit dans la vidéo « au début il a été difficile de créer cette entreprise et à plusieurs reprises cela a failli échouer. »

par Ntumba Matunga

Tétons Marrons s’engage à être la première plateforme vers laquelle les femmes noires se tournent pour trouver une source d’informations qui est  à l’image de leur existence.

Recent Posts

Follow Us

Weekly Tutorial