Figure du rap féminin, Chynna Rogers est décédée.

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

L’artiste, connue sous le nom de Chynna Rogers, qui était une des recrues féminines du collectif musical ASAP mob, est décédée dans la nuit du mecredi 8 avril 2020, dans sa ville Philadelphie.

John Miller, le manager de l’artiste, a déclaré, dans un mail adressé au New York Times, que la cause du décès de la jeune femme de 25 ans n’était pas encore certaine.

La rappeuse, qui vivait entre Manhattan et Philadelphie, avait pour habitude de prendre la mort comme thème principale de ses œuvres et ce thème était d’autant plus présent dans son album intitulé « in case i die first » que l’on peut traduire « au cas où je mourrais la première ». Intitulé qui avait été repris pour nommé sa tournée.

Certaines célébrités dont la chanteuse Kehlani, l’actrice Quinta Brunson, le collectif ASAP Mob et bien d’autres, ont fait part de leur tristesse concernant la disparition inattendue de Chynna, sur twitter.

A l’âge de 14 ans, Chynna est découverte par une agence nommée Ford Models scout (le scouting étant le repérage urbain de personnes possédant toutes les qualités requises pour devenir mannequin). Pendant une période de trois ans, le visage de la jeune femme était visible sur les pages de multiple catalogues. Chynna défila également pour la marque DKNY, qui avait mis en avant la jeune femme pour leur campagne de denim.

C’est le rappeur ASAP Yams qui prit l’initiative d’aborder la jeune femme, sur le réseau social twitter, pour l’introduire dans son collectif. Iels se sont immédiatement lié(e)s d’amitié, il encouragea également Chynna à écrire ses propres morceaux, à sortir des singles et à donner une première performance avec ASAP Mob au festival de musique nommé south by southwest.

Les chansons de Chynna ont été streamé un million de fois sur des plateformes de musique telles que Soundcloud et Spotify. Ses hit les plus connus sont « Selfie » et « Glen Coco ».

Chyna, de part son style musical, avait montré qu’elle tenait à son identité artistique et qu’elle n’avait pas peur de produire une musique différente de ce que l’on attend d’une femme dans le rap.

par Ntumba Matunga

Tétons Marrons s’engage à être la première plateforme vers laquelle les femmes noires se tournent pour trouver une source d’informations qui est  à l’image de leur existence.

Recent Posts

Follow Us

Weekly Tutorial