Prendre soin de ses cheveux sans produits capillaires industriels.

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin

Cette période de confinement s’avère être une période de négligence capillaire pour beaucoup de femmes noires. De part le fait que les grandes surfaces ne commercialisent pas de produits capillaires adaptés aux cheveux de type afro, la majorité d’entre nous, se retrouve forcée de regarder leur chevelure s’assécher jour après jour.

Personne n’a envie d’être spectatrice de l’assèchement désastreux de ses cheveux, surtout lorsque cela engendre de la casse et une perte alarmante de longueur ! Malgré l’épuisement de notre stock de produits capillaires, nous devons garder en tête qu’il nous est toujours possible d’apporter et de maintenir une hydratation à nos cheveux avec les aliments qui se trouvent dans notre cuisine.

Sur internet, nous pouvons trouver un bon nombre de recettes en tout genre, donc nous nous focaliserons sur un masque qui sera des plus simples puisqu’il ne contiendra qu’une seule substance, le miel.

le miel, qui est connu pour ses vertus antibactériennes, antiseptiques, hydratantes et adoucissantes, se trouve être un produit très efficace qui redonne vie et souplesse à notre chevelure et ce, en un laps de temps de 30 minutes.

Expérience personnelle de Ntumba:

Lorsque la date du début du confinement a été annoncé, j’arborais des braids qui n’étaient vieilles que de deux semaines. Il faut savoir que même lorsque j’ai les cheveux tressés avec des extensions de cheveux synthétiques, je lave mon cuir chevelu, j’applique un masque et j’hydrate mes cheveux.

Malheureusement, je me suis très vite retrouvée à court de produits et le seul produit qu’il me reste, à ce jour, est mon shampoing. Prise par de fortes démangeaisons, sûrement liées aux mèches ajoutées, j’ai cherché à palier à ce problème qui devenait de plus en plus gênant. Dans mon désespoir, je me suis tournée vers le miel que j’ai alors appliqué directement sur mon cuir chevelu. Sentant rapidement une différence, j’ai pris la décision d’en appliquer tous les jours…

Comme j’avais les cheveux tressés, et malgré le fait que mon crâne absorbait très bien le miel, j’étais obligée de rincer mes cheveux à l’eau tiède tous les jours car le miel, émis sur mon cuir chevelu, coulait sur mes mèches et, une fois sec, rendait mes tresses figées et dures.

Après 5 semaines de confinement, j’ai décidé d’enlever mes tresses et j’ai pu constater une croissance capillaire plus visible que d’habitude. Mes cheveux avaient poussé de 3,2 cm, chose qui ne m’était jamais arrivée (mes cheveux poussent de manière approximative de 1 cm par mois).

Maintenant que je n’ai plus mes tresses, je fais un masque contenant que du miel une fois par semaine (deux si l’ennui est trop grand) et tous les soirs je remets mon miel sur mon cuir chevelu que je masse pendant 5 minutes (Je ne rince pas le miel le lendemain car l’effet « dur » que procure le miel séché n’est pas gênant sur mes cheveux naturels).

Qui ne tente rien n’a rien

Suis-je en train d’affirmer que le miel fait pousser les cheveux? Oui. Est-ce que je promets une pousse spectaculaire à toutes celles qui essayeront ? Non. Nous sommes toutes différentes, ce qui marche pour moi, ne fonctionnera peut être pas pour vous, mais ça vaut le coup d’essayer !

Bon à savoir:

J’humidifie toujours mon cuir chevelu (et mes cheveux aussi) avec de l’eau avant de poser mon miel, car celui-ci étant poisseux, il est un peu compliqué à étaler à sec.

Couvrez vos oreillers avec des pagnes et porter des vêtements auquel vous ne tenez pas car cela est très salissant.

par Ntumba Matunga

 

Leave a Replay

Ecrivez-nous