5 marques de vêtements à suivre de près

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin

Ce n’est un secret pour personne, si le milieu de la mode se montre gorgé d’innovations artistiques plus admirables les unes des autres, c’est grâce l’appropriation de culture de peuples noirs, l’imitation de l’allure des femmes noires Américaines, ou encore par le biais des différent-e-s créateurs et créatrices noir-e-s qui voient leur travail pillé par des designers à plus grande notoriété.

On le dit souvent, les noir-e-s sont à la tête de toutes les tendances, mais pour une raison qui reste encore mystérieuse (ou pas), il est rare de voir une tribune consacrée à ces personnes noires passionnées par le monde de la mode.

Quelles sont ces marques qui parviennent à se différencier des autres? Existe-t-il des vêtements pensés pour les morphologies et peaux noires? Peut-on aspirer à un changement drastique qui donnerait une autre perception des noir-e-s dans la Fashion industry?

1. Hanifa

 

Hanifa est une marque de vêtements Américaine conçue spécialement pour les femmes noires foncées qui ont la particularité d’avoir des formes voluptueuses. Créé par Anifa Mvuemba, en décembre 2011, la marque a développé cinq collections qui lui ont permis de se faire un nom dans l’industrie et d’élargir les opportunités pour les femmes noires.

Discriminées par un système négrophobe et exclues de la toile à cause d’une culture grossophobe, les femmes noires n’ont jamais vraiment eu l’opportunité de se retrouver à travers un modèle qui représentait chacune d’entre nous. Naomi Campbell, Tyra Banks, Beverly Peele, ou encore Iman Mohamed Abdulmajid, d’incroyables mannequins qui ont réussi à marquer une époque, mais qui n’étaient pas représentatives de toutes les femmes noires. La fameuse phrase « on a déjà un mannequin noir »  réduisait les noir-e-s à un seul profil et ce sans tenir compte de la diversité de la population noire…

Anifa Mvuemba, Congolaise de 29 ans résidant dans le Maryland aux Etats-Unis, jeune femme dont la morphologie n’est pas considérée standard, eut l’idée de représenter les noires sous toutes les carnations et toutes les morphologies, avec des vêtements dont les couleurs vibrantes ajoutent un côté glowy à nos peaux marrons . Par ce fait, la marque Hanifa se catalogue comme étant ce qu’on appelle une marque body-conscious qui inclue toutes les femmes, sans exception.

Hanifa connait un grand succès, les stars telles que Lizzo, Kelly Rowland, Ciara, Jennifer Hudson, Cardi b et Kylie Jenner, ont été surprises à porter les créations de la talentueuse Anifa Mvuemba.

PicsArt_05-20-12.27.06
instagram: @hanifaofficial / hanifa.co

2. Daily Paper clothing

Daily paper est l’oeuvre de trois amis d’enfance ayant grandi dans la ville d’Amsterdam, Hussein Suleiman , Abderrahamane Trabsini et Jefferson Osei. Ces trois jeunes hommes de 30 ans eurent, il y a de cela dix ans, l’idée de créer un blog qui mettrait en évidence les dernières tendances mode, la culture hip hop et tout ce qui se rattache au milieu urbain. Loin de s’imaginer que la plateforme connaîtrait un tel succès, par les encouragements et le soutien témoignés par leurs adhérents, ils décidèrent de s’étendre sur une nouvelle étendue en proposant une collection de t-shirt. C’est ainsi que, sur la même lancée, ils créèrent en 2012 ce qui est aujourd’hui leur ligne de vêtements.

Les trois hommes issus de la diaspora Africaine, Jefferson d’origine Ghanéenne, Hussein migrant Somalien et Abderrahmane originaire du Maroc, se sont montrés visionnaires en transformant l’image d’une Afrique longtemps caricaturée dans le monde de la mode! Avec Daily paper ils dévoilent une image représentative de la mode sur le continent Africain.

Daily paper propose des collections comportant des vêtements et accessoires pour femmes et pour hommes, et, pour rester cohérent avec la représentation Africaine, la majorité des modèles sont des personnes afrodescendantes arborant fièrement des tresses, des cheveux afro ou encore le voile islamique. La marque expose la diversité des cultures Africaines en élaborant des motifs contemporains et des designs originaux qui se marient parfaitement à la culture urbaine et à la street fashion.

Par leur travail authentique, les trois amis brisent les clichés péjoratifs, insultants et racistes qui sont souvent associés aux hommes issus des minorités dans la ville d’Amsterdam. Ils sont brillants, créatifs, et admirables. Les Noirs et les Maghrébins ne sont pas voués à l’échec ou à la rue et ces trois créateurs en sont la preuve !

La marque se fait, à présent, connaitre en dehors des frontières d’Amsterdam, et on a pu apercevoir plusieurs célébrités comme Karrueche Tran, Young thug, Nao, Ryan Destiny, Karim Benzema ou encore Mr Eazi, porter des vêtements signés Daily paper.

PicsArt_05-22-01.35.56
instagram: @dailypaper / dailypaperclothing.com

3. Slashed by Tia

Teni-ola Adeola, jeune femme Nigériane de 22 ans, a passé toute son enfance dans la ville de Londres mais c’est désormais dans la ville cosmopolite qu’est New York que vous la trouverez.

La marque Slashed by Tia présente des collections pour hommes et femmes, mais Teni-ola avait, avant tout, pour désir de mettre les femmes noires au premier plan dans le but de démontrer à sa clientèle que les femmes noires sont appréciables, admirables, audacieuses mais, par dessus tout, sublimes.

La créatrice n’hésite pas à faire transposer une parti du patrimoine Nigérian et l’éclectisme New-Yorkais à travers ses œuvres. Une chose qu’elle s’est vue inspirée, en voyageant au Nigéria et en s’attelant avec des artisans locaux. La jeune femme prit le risque de marier deux cultures de deux continents opposés, innovation qui généra un intérêt global massif qui lui permit de gagner en visibilité. A l’approche de son premier fashion show, en février 2020, Teni-ola prit la décision de rebaptiser sa marque par son surnom suivi de son nom de famille « Tia Adeola ».

Tia Adeola a réussi à se faire un nom et nombreuses sont les stars qui se sont laissées tenter par les vêtements, SZA, Kali Uchis, Yung Miami, Gigi Hadid, Cara delavingne et tant d’autres ont été vu avec les créations signés Adeola sur le dos.

PicsArt_05-22-02.29.01
instagram: @tiaadeola /  slashedbytia.net

 

4. Tongoro Studio

Créé par Sarah Diouf en 2015, Tongoro est une marque Sénégalaise qui a réussi, par son originalité à captiver l’attention des foules.

Sarah Diouf est une jeune femme Sénégalaise qui nous démontre, à travers son projet, que faire prospérer l’économie Africaine est une de ses priorités. Par son implantation à Dakar, la marque pourvoit de l’emploi aux citoyens en faisant appel à des artisans locaux pour la conception des pièces de chacune des collections de Tongoro. Des créations conçues avec des matières et des tissus que l’on trouve sur le continent Africain, et qui promettent de durer sur leur temps, puisque la qualité de ceux-ci est un des atouts que la marque met en évidence. Des vêtements de qualité signifient moins de gaspillage, car moins de risques que ceux-ci finissent aux ordures après avoir fait leur temps, et cela apporte une valeur écologique et sustainable à la marque.

Tongoro propose des collections comportant des accessoires et des vêtements pour femmes, mais aussi pour hommes, qui semblent très abordables au vu de la qualité vendue. Un nouvel élan pour la manufacture Africaine et les créateurs Africains qui pourraient se réorienter vers le berceau de l’humanité pour s’alimenter en matériels et non plus vers l’Asie.

Beyonce, Alicia Keys, Burna Boy, Tiwa Savage, Naomi Campbell et plusieurs autres personnalités publiques ont montré que les marques Africaines telles que Tongoro assuraient aussi un style épuré, chic et authentique.

PicsArt_05-22-04.33.05
instagram: @tongorostudio /  tongoro.com

5. Lionne Clothing

Lionne clothing est le chef d’oeuvre de l’Américaine Latoia Fitzgerald, une femme entrepreneure, styliste autodidacte par le fait qu’elle ait grandit dans le milieu artistique.

La marque a pour objectif d’entretenir une grande proximité avec sa clientèle, que les femmes adeptes de lionne puissent s’identifier et anticiper ce qui sera produit comme si elles avaient eut, elles-mêmes, l’idée du visuel de la marque. Lionne Clothing vise un public féminin, au style plutôt girly, qui n’a pas peur de se démarquer en arborant différentes déclinaisons de couleurs roses mais pas que !

En s’apprivoisant les vêtements, on peut faire le constat que la qualité des tissus n’est pas à déplorer, les finitions des pièces sont aussi nettes que précises. On trouve chez Lionne, des créations novatrices, contemporaines et parfois même extravagantes que les femmes noires baddie, admiratives de la mode Américaine, apprécieront à coup sûr…

Draya Michelle a été vu plusieurs fois dans les créations Lionne et Ari Lennox, dans son clip Amnesia, était merveilleusement bien habillée par la marque également.

PicsArt_05-22-05.40.55
instagram: @lionneclothing /  lionneclothing.com
ntumbamatungapar Ntumba Matunga

Leave a Replay

Ecrivez-nous