la militante Ghanéenne Sylvia Arthur inaugure sa bibliothèque 100% Afro à Accra

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Après 3 ans de travail acharné, Sylvia Arthur réalise son plus grand rêve en ouvrant une bibliothèque destinée à mettre en lumière les auteur-e-s noir-e-s dans la capitale Ghanéenne.

D’abord journaliste et employée dans une entreprise à Londres, la militante, motivée par ses aspirations, décida de quitter sa vie Occidentale en 2017 pour participer au développement de son pays natal le Ghana et s’y installer définitivement. Grande amatrice de lecture, celle-ci collectionnait les livres par milliers et ne sachant plus quoi faire des ouvrages déjà dévorés, madame Arthur confia au magazine littéraire Literandra qu’elle faisait stocker ses vieux bouquins chez sa mère au Ghana alors qu’elle habitait encore à Londres. C’est en rendant visite à cette dernière, qu’elle fut charmée par l’idée de rendre ses livres accessibles à la population Ghanéenne pour faire connaître les ouvrages qui demeurent encore méconnus.  
sylviaarthur
photo de Sylvia Arthur publiée par LOATAD
 Depuis 2017 l’entrepreneure Ghanéenne cherche à établir un nouvel havre de paix pour les lectrices-eurs Ghanéen-ne-s, elle n’a pas manqué d’informer Literandra que mettre ce projet sur pied en tant que femme, était loin d’être chose facile. Par son genre et le secteur choisi, elle était moins prise au sérieux, elle relate que la lecture est encore perçue comme loisir distractif et non comme une forme réelle d’éducation. Son travail et sa persévérance ont porté ses fruits car aujourd’hui Sylvia Arthur est la fondatrice de la Library of Africa and the African diaspora (LOATAD= la bibliothèque des Africain-e-s et de la diaspora Africaine) qui comporte 4 000 livres issus de la collection personnelle de la militante. Des ouvrages écrits par des auteur-e-s Antillais-e-s, Afro-Américain-e-s, Afro-descendant-e-s Européen-e-s, et bien évidemment Africain-e-s. Avec l’essor du mouvement Black lives matter Sylvia Arthur laissa entendre que la LOATAD sera terre de rencontres où auront lieu des échanges culturels et des résidences d’écrivains.
Par Ntumba Matunga

Par Ntumba Matunga

fondatrice de Tétons Marrons

Tétons Marrons s’engage à être la première plateforme vers laquelle les femmes noires se tournent pour trouver une source d’informations qui est  à l’image de leur existence.

Recent Posts

Follow Us

Weekly Tutorial