23 aout: Journée Internationale du souvenir de la traite negrière et de son abolition

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

C'est dans la nuit du 22 au 23 août 1791 qu'a commencé à Saint-Domingue (aujourd'hui Haïti et République Dominicaine) l'insurrection qui devait jouer un rôle déterminant dans l'abolition de la traite négrière transatlantique. Les Afrodescendant-e-s ont lutté pour se débarasser de la domintation blanche et pour se réapproprier leur existence. Aujourd'hui en 2020, on peut voir que les afrodescendant-e-s Caribéen-ne-s honorent leurs ancêtres en combattant le colonialisme qui tente de subsister sur leurs territoires.

Dans les années 1970, pour lutter contre un insecte qui sabotait la culture de la banane qui à l’époque était d’une grande valeur économique pour les Antilles, les multinationales et les hommes politique prirent la décision de répandre un pesticide toxique, en ayant parfaite connaissance de sa toxicité, pour mettre fin à la prolifération de ces insectes que l’on nomme charançon. Ce pesticide n’est autre que le fameux chloredécone, perturbateur endocrinien, capable de polluer les terres et les eaux pour une durée de 500 ans, celui-ci fut déversé sur les îles pendant plus de deux décennies. 95% de la Guadeloupe et 92% de la Martinique sont encore actuellement contaminée par cet insecticide nocif.

charançon

Le chloredécone a contaminé l’eau, la terre, mais également toute la chaîne alimentaire et à cause de cela, les Martiniquais-e-s et les Guadeloupéen-ne-s se nourrissent majoritairement d’aliments importés, chose qui fait que le coût de vie est excessivement onéreux.
Le chloredécone provoque le cancer de la prostate chez l’homme et le cancer du sein chez la femme. Il altère la fertilité et ralentit le développement cognitif des enfants.

À l’heure actuelle, des activistes ainsi que scientifiques, militent pour la dépollution de leur territoires, des chercheurs, telle que Sarra Gaspard, ont démontré qu’il était faisable de se débarrasser de ce chloredécone qui s’acharne à rester fixer dans l’organisme humain, dans les sols et les eaux.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur tumblr
Tumblr

Soutenez-nous

Soutien à Tétons Marrons

Participe au développement de tétons marrons en faisant un don. https://www.paypal.com/paypalme/tetonsmarrons

€1,00

Google translate

Tétons Marrons s’engage à être la première plateforme vers laquelle les femmes noires se tournent pour trouver une source d’informations qui est  à l’image de leur existence.

Recent Posts

Follow Us