#Blacklivesmatter nominé pour le prix Nobel de la paix

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Le député Norvégien socialiste Petter Eide, soumet à la fondation Nobel l’idée de nominer les fondatrices du mouvement #Blacklivesmatter pour leur actions anti-racistes.

Alors que les Afro-Américain-e-s célèbrent le Black history Month, nous apprenons que Patrisse Cullors, Opal Tometi et Alicia Garza, ont obtenu une nomination au prix Nobel  de la paix grâce à l’étendue de leur mouvement #Blacklivesmatter.

Les trois militantes noires, dont deux s’identifient comme étant queer, ont fondé le mouvement #Blacklivesmatter en 2013 après que la justice Américaine ait innocenté le meurtrier du jeune homme noir Trayvon Martin sauvagement tué par l’agent de quartier Georges Zimmerman. Tometi, Garza, et Cullors ont depuis multiplié les rassemblements urbains et les raids de sensibilisations sur les réseaux sociaux.

Le dévouement des trois Afro-Américaines, a poussé les internautes à continuellement partager le hashtag #Blacklivesmatter à chaque fois qu’une personne noire était abattue par la police. Le mouvement anti-négrophobie et anti-LGBTQIphobie a connu une grande amplification pendant le premier confinement où, le 25 mai 2020, George Floyd perdait la vie, étouffé par le genou d’un policier.

Le meurtre de Georges Floyd provoqua un soulèvement mondial portant le nom de #Blacklivesmatter. Après avoir constaté les marches anti-racisme organisées dans une grande majorité des pays, Le député Norvégien Petter Eide proposa de nominer les fondatrices du mouvement #BLM au prix Nobel 2021 pour leur lutte contre les injustices raciales. Les noms des récipiendaires et Lauréat-e-s seront connu-e-s au mois d’octobre 2021.

Ntumba Matunga

Ntumba Matunga

Google translate

Tétons Marrons s’engage à être la première plateforme vers laquelle les femmes noires se tournent pour trouver une source d’informations qui est  à l’image de leur existence.

Recent Posts

Follow Us