Féminicide : Comment la société responsabilise Lauren Smith-Fields pour sa propre mort

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Lauren Smith-Fields est morte le 12 décembre 2021 dans son appartement, elle a été retrouvée dans son lit ensanglanté par Matthew Lafountain, l’homme avec qui elle a passé la soirée.

Matthew Lafountain, 37 ans et Lauren Smith 23 ans, se sont rencontrés via le site de rencontres amoureuses nommé Bumble. Après 3 jours de chat, le 12 décembre 2021, un rendez-vous chez Lauren a été programmé et ce dîner romantique censé rapprocher les partenaires, aura ôté la vie de la jeune femme dans des conditions qui restent mystérieuses.

La Connecticut Medical examiner a déterminé le décès de la jeune femme de 23 ans comme accidentel, la cause étant une intoxication aigüe provoquée par par un mélange d’alcool et de stupéfiants tels que le fentanyl, la prométhazine et l’hydroxyzine. De part cette déclaration, Lafountain n’est pas poursuivi pour meurtre, et ce dernier s’est résigné au silence lors de son interrogatoire.

Je n’ai jamais vu une autopsie conclure à une mort accidentelle pour un cas de cocktails de stupéfiants où on ignore qui les a fourni et dans quelles conditions la victime les a ingérer.

Darnell Crosland-Avocat de la famille

La famille Smith-Fields déclare que la police a mis du temps à les prévenir de la mort de Lauren, il leur a été impossible d’identifier le corps, et la police leur a également demandé d’arrêter d’appeler le département pour avoir des informations. L’avocat de la famille, Darnell CrosLand, demande à ce que le domicile de Matthew Lafountain soit perquisitionné afin que les stupéfiants soient trouvés.

Depuis le 21 décembre 2021, la presse internationale hypersexualise la victime et la dépeint comme une aguicheuse camée, en donnant des titres subtils illustrés par des photos de Lauren en Bikini dans le but d’influencer le lectorat à penser qu’elle n’était pas innocente. Ces articles révélateurs de misogynoire poussent également à la déculpabilisation de Matthew Lafountaine, en soulignant des détails personnels de sa vie, le cadre dans lequel il vit, sa profession et ses hobbys. Ceci prouve que tous les moyens sont émis pour humaniser sensiblement Lafountain.

Personne ne va décrédibiliser ma fille comme si c’était un déchet ! Lauren ne se droguait pas !

maman de Lauren

Quant à Bumble, ce n’est que le 22 janvier 2022, soit plus d’un mois après que la mort de Lauren Smith-Fields ait été médiatisée, que la société s’est décidée à publier un communiqué.

Ntumba Matunga

Ntumba Matunga