Les tueurs d’extrême droite sont aussi des terroristes !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Samedi 14 mai 2022, Payton Gendron ouvre le feu, 13 civils sont touchés, seulement 3 victimes ont survécu, on compte 11 personnes noires parmi les citoyen-ne-s visé-e-s.

Le samedi dernier, à 14h30, le supermarché “Tops Friendly”, de la ville de Buffalo qui se situe dans l’état de New-York, se retrouve pris d’assaut par un jeune suprémaciste blanc Payton Gendron. Payton est un jeune fasciste de 18 ans, issu d’une famille bourgeoise, habitant le village de Conklin et membre actif de plusieurs forums suprémacistes.

Pour se rendre dans la ville de Buffalo, Gendron a effectué plus de 3 heures de route depuis son village, et le terroriste s’est muni d’un casque, d’un gilet pare-balle, de 3 armes à feu dont une sur laquelle l’insulte “nigg*r” était inscrite, et d’une caméra GoPro pour diffuser la tuerie en direct sur la plateforme Twitch.

Après le massacre racial exécuté par le suprémaciste, les élèves de l’école qu’il fréquentait, ont reconnu que Gendron avait déjà laissé entendre des théories dangereuses, et ce dernier était allé jusqu’à menacer d’ouvrir le feu après la remise des diplômes.  Malgré les menaces proférées à l’encontre de toute son école, le jeune terroriste n’a rencontré aucune difficulté pour se procurer légalement les trois armes qu’il a utilisées pour l’attaque terroriste du supermarché Tops Friendly de Buffalo.

Dans une déclaration écrite de 180 pages, Payton Gendron affirme être raciste et antisémite. Son récit publié en ligne dévoile également qui sont les inspirations du jeune criminel , on y découvre l’écrivain Français Renaud Camus auteur du livre “le grand remplacement” et le terroriste Brenton Harrison Tarrant qui avait abattu 51 personnes dans une mosquée néo-zélandaise à Christchurch en 2019.

Samedi soir, le jeune terroriste s’est présenté devant le juge. Habillé d’une tunique d’hôpital et la bouche recouverte d’un masque, il a plaidé non-coupable. Le juge l’a placé sous mandat d’arrêt pour meurtres avec préméditation. Il encourt la réclusion à perpétuité.  Le président des états-Unis Joe Biden a déclaré que « Tout acte de terrorisme intérieur, y compris un acte perpétré au nom d’une idéologie nationaliste blanche répugnante, est contraire à tout ce que nous défendons en Amérique.« 

Les fascistes se préparent, élaborent des plans d’attaque et passent à l’action. Leurs mouvements sont minutieusement réfléchis et c’est cette organisation qui favorise le climat d’insécurité dans lequel les personnes noires et racisées doivent survivre et se montrer systématiquement prudentes et résilientes. La montée et l’efficacité du fascisme se manifeste en Europe également, le 14 mai à Paris, un homme d’origine marocaine a été assassiné d’une balle dans la tête par Martial Lanoir, militant d’extrême droite. Ce meurtre intervient 2 mois après celui du rugbyman international Francis Aramburu tué, à Paris, par le militant d’extrême droite Loik Lepriol, le 19 mars 2022. 

Le fascisme est présenté sur nos écrans tous les jours,  à travers des débats politiques tendancieux sur le supposé “wokisme” et le “racisme anti-blanc”, ou encore via des émissions à grande audience telles que Touche pas à mon poste/Balance ton poste qui présente le fascime sous différentes formes de manière insidieuse. Martial Lanoir, avant d’être un terroriste, s’est fait connaître pour avoir figuré de manière inattendue dans l’émission Balance Ton Poste alors qu’il était assis dans le public. Si le suprémaciste s’est permis de se lever pour s’exprimer en plein tournage de l’émission, c’est qu’il savait que l’émission et la chaîne comportent pour lui un lieu partisan de l’extrême droite. Car, rappelons-le, au même endroit, une campagne pro-Zemmour était appliquée.Martial Lanoir, qui était alors un spectateur, est passé à l’acte dans la vraie vie.

La propagande télévisée de l’extrême droite motive ses adhérent-e-s à passer du statut de spectateur-rice à celui d’acteur-rice. C’est à cause de cette banalisation que la vie des personnes racisées est systématiquement menacée et que nous continuons à vivre dans la peur.

Hommage à Aaron Salter, Katherine Massey, Celestine Chaney, Roberta Drury, Pearly Young, Ruth Whitfied, Heyward Patterson, Margus D.Morrison, Andre Mackneil, Geraldine Taley,  au jeune homme de Poissy et à Francis Aramburu qui ont été la cible du suprémacisme blanc.

Ntumba Matunga

Ntumba Matunga

Google translate

Tétons Marrons s’engage à être la première plateforme vers laquelle les femmes noires se tournent pour trouver une source d’informations qui est  à l’image de leur existence.

Recent Posts

Follow Us