Motivé-e-s par le manque d'inclusivité que l'on peut observer dans beaucoup d'entreprises et par l'absence d'implication que démontrent ces mêmes entreprises qui multiplient les écarts racistes, les noir-e-s décident de se montrer plus pointilleux-ses sur le choix des commerces qui bénéficieront de leur argent !

Une majorité s’est mise d’accord pour adopter une nouvelle forme de consommation qui aurait une ascendance militante, puisque son but premier se rattache à la revalorisation de la place des Afrodescendant-e-s dans une société Occidentale, tout en leur permettant de connaitre une croisssance économique qui a encore, à ce jour, du mal à se faire voir. 

En 1910, aux États-Unis, à Oklahoma, dans la ville de Tulsa plus précisément,  les Afro-Américain-e-s fatigué-e-s de se voir systématiquement discriminé-e-s, se lancèrent dans une nouvelle aventure économique en s’associant les un-e-s aux autres pour donner vie à l’édification d’un quartier qu’iels nommeront « Black Wall street ». Ce quartier participera à l’émancipation de la communauté Noire de Tulsa qui connaîtra une indépendance financière qu’elle n’avait jamais connu auparavant ! 

Avec ses 2 cinémas, sa banque, sa bibliothèque, ses cabinets d’avocats, ses 21 restaurants, ses entreprises de transports en commun, son dispensaire de santé et ses 30 épiceries, Black wall street n’avait rien à envier aux quartiers blancs, mais ceux-ci jaloux de l’enrichissement des Noir-e-s vinrent, en 1920, atomiser le quartier et tuèrent un grand nombre de personnes.

Cet exemple pour montrer que les Noir-e-s ne sont pas voué-e-s à se trouver en bas de l’échelle sociale, nous pouvons avoir la possibilité de créer une économie noire en participant à l’avancement de nos entrepreneur-e-s. Postuler pour un emploi et investir son argent dans les entreprises noires c’est maximiser les chances d’être représenté convenablement par des personnes qui nous comprennent et ne dénigreront jamais nos identités, mais c’est aussi être moins exposé à la discrimination à l’embauche qui nous cantonne à une position d’infériorité.

 

Lizzymcguire

Lizzy est une jeune make up artiste et tatoueuse Camerounaise vivant dans l’état du Maryland aux États-Unis. Elle a récemment pris l’initiative de lister les entreprises dirigées par des Noir-e-s , partout dans le monde, et ceci en prenant bien soin de les placer par catégorie.

Les pages instagram Francophones qui répertorient les entreprises dirigées par des Noir-e-s en Europe

Our own businesses

CLIQUEZ ICI pour voir la page

black owned business France

CLIQUEZ ICI pour voir la page

Buy black for change

cliquez ici pour voir la page

Black Belgium business

cliquez ici pour voir la page

Quels sont les avantages de cette forme de consommation?

Ces pages instagram ,illustrées plus haut, ont pour objectif de diriger les consommatrices et consommateurs Noir-e–s vers des sociétés qui sont à leur image,  respectueuses de leurs cultures, qui les considèrent comme des individus à part entière qu’il faut satisfaire.  Ces entreprises seront moins susceptibles de divulguer un message ambigu qui questionnera l’importance de votre existence comme l’ont fait certaines multinationales.

Nous avons la fâcheuse habitude de nous montrer plus exigent-e-s avec les entrepreneur-e-s Noir-e-s, sans tenir compte du fait que beaucoup d’entreprises ont ouvertement caricaturé notre humanité et cela n’empêche pas certains et certaines de continuer à s’approvisionner auprès de ces marques négrophobes. Nous ne pouvons plus avoir un rôle actif dans ce genre de situation en perpétuant des campagnes marketing qui nous déshumanisent, car leur donner notre argent revient à cautionner ces abominations et à être complice de tous ces actes racistes. En encourageant financièrement les personnes de notre communauté, nous participons à leur réussite entrepreneuriale et à une ascension sociale qui profiterait à tout le monde.

écrit par

Soraya Saidi

afro-féministe

Ntumba Matunga

Founder

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn