Décès de Katherine Johnson, l’une des figures de l’ombre à la Nasa

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

L’une des femmes Noires pionnières de la NASA, la mathématicienne Katherine Johnson est morte à l’age de 101 ans, le lundi 24 février 2020.

La Nasa a annoncé son décès sur twitter, en disant qu’il fallait célébrer et honorer sa vie. « Son héritage d’excellence a brisé les barrières raciales et sociales ».

Madame Johnson avait calculé la trajectoire d’une fusée et l’orbite de la terre pour la Nasa dans ses premières missions dans l’espace. Sa vie a été retracé dans un film nommé aux Oscars, « Les figures de l’ombre ». Le film raconte l’histoire de femmes Afro-Américaines, accro aux mathématiques, ayant aidé à envoyé l’astronaute Américain John Glenn dans l’espace en 1962. Madame Johnson aida aussi à calculer la trajectoire pour le vol vers l’espace du premier Américain envoyé dans l’espace, Alan Shepard.

La grande dame étant connue pour ses compétences et sa réputation, elle fut réclamée par l’astronaute John Glenn qui refusa catégoriquement de s’envoler si Katherine Johnson ne vérifiait pas les calculs. En 1969 elle aida à calculer la trajectoire du vol pour la lune Apollo 11 ( Apollo 11 est une mission du programme spatial américain Apollo au cours de laquelle, pour la première fois, des hommes marchent sur la Lune).

L’administrateur de la Nasa, Jim Bridenstin, déclara « Madame Johnson a aidé notre nation à élargir les frontières de l’espace, elle a aussi ouvert les portes à toutes les personnes de couleurs de l’univers qui aspirent à explorer l’espace. Son implication et ses compétences de mathématicienne ont aidé à envoyer un homme sur la lune et ce, avant que ce ne soit possible pour nos astronautes de mettre un pied sur Mars. »

En 2015 Katherine Johnson avait été décorée avec la médaille présidentielle de la liberté. L’ancien président des Etats-Unis, Barack Obama, l’avait décrite comme exemple nationale ayant l’esprit de découverte.

Madame Johnson marquera l’histoire à tout jamais. Elle a réussi à s’imposer et à montrer, dans une ère négrophobe et misogyne que les femmes Noires pouvaient accomplir de grandes choses lorsqu’on leur laisse libre arbitre.

par Ntumba Matunga

Tétons Marrons s’engage à être la première plateforme vers laquelle les femmes noires se tournent pour trouver une source d’informations qui est  à l’image de leur existence.

Recent Posts

Follow Us

Weekly Tutorial